Sélectionner une page

Le marketing de réseau, les richesses qu’il m’a apporté

par | Mai 26, 2021 | 0 commentaires

Aidez-moi à diffuser mon contenu !

Le marketing de réseau (Source), la vente multiniveau ou le MLM en anglais (multi level marketing), a parfois mauvaise presse. D’autres le conseillent comme Robert T. K. dans son livre référence père riche père pauvre (Lien) afin d’accroître vos connaissances en vente. Compétence transférable à beaucoup de domaines dont celui d’entrepreneur. Certaines entreprises de marketing de réseau existent depuis tellement longtemps qu’elles sont bien ancrées dans notre imaginaire collectif. Je pense entre autres à notre ‘’conseillère’’ Avon. Nous semblons tous connaître l’entreprise et son fameux catalogue. 

Personnellement, je n’ai pas eu de professionnel du marketing de réseau dans mon cercle proche avant ma trentaine. La mère d’une amie à moi a fait Mary Kay lorsque nous étions au secondaire. Je suis allée à une représentation et, très jeune alors, je n’ai rien acheté. Je me souviens être allée petite à un après-midi chandelle chez la voisine, ma mère en avait acheté. Alors jeune professionnelle dans le réseau de la santé, j’ai participé à une soirée sur des accessoires de cuisine. J’en ai acheté pour encourager ma collègue hôtesse qui m’a invité. Lorsque j’opérais mon commerce physique, alors là bon nombre de personnes de compagnies différentes m’ont approché pour que je devienne représentante. J’ai décliné toutes les offres. Finalement, la fille d’un écrivain à succès pour lequel je travaillais en 2017-2018 s’est jointe au marketing de réseau Arbonne. J’ai été surtout intéressée par les explications du père sur le pourquoi elle avait cessé ses activités après peu de temps. 

Pourquoi s’intéresser à la vente multiniveau ?

Comme vous le savez déjà peut-être, je travaille depuis des mois à la rédaction d’un livre offrant tous les outils que je connais et qui fonctionnent pour vivre libre de dette et faire fructifier sa richesse. J’aborde dans cet ouvrage comment augmenter sa valeur afin d’augmenter ses revenus. Vous pouvez dès maintenant vous inscrire à la liste d’attente ICI pour connaître la date de sortie.

Une des étapes du plan en neuf étapes simples (mais pas faciles) vers la paix d’esprit financière, est de rembourser toutes ses dettes -excepté l’hypothèque- et ne pas en générer de nouvelles. Pour ce faire, il faudra dépenser moins que ce que l’on gagne. Éventuellement, une personne pourrait être tenté de générer plus d’argent afin d’accélérer le processus.

Le marketing de réseau est une manière parmi tant d’autres de si prendre. Si la liberté financière vous intéresse, je vous invite à lire notre article détaillant ces neuf étapes qui aident des milliers de personnes à vivre libre de dette et s’enrichir en cliquant ici.

Ma première expérience avec le marketing de réseau

En 2012, alors en congé de maternité, je participe à une réunion sociale de plats de plastique chez un ancien employeur. J’avais bien hâte d’y participer parce que, nouvellement maman, j’avais des besoins nouveaux pour ma maison. J’ai tenté l’expérience de devenir conseillère après la présentation parce que de un je voulais des plats et que de deux l’ensemble de départ conseillère présentait une économie certaine. Troisièmement, j’allais prochainement ouvrir un commerce de proximité et je n’avais aucune expérience de vente. Il faut savoir que les entreprises de MLM ont des écoles en ligne de formation à la vente très bien développées. 

J’ai réalisé une seule présentation chez moi (en invitant les personnes proches de moi comme de raison) en compagnie de ma ‘’mentor’’ -personne qui m’a recrutée- et je n’ai à peu près rien vendu. C’était à tout le moins selon elle nettement inférieur à sa moyenne habituelle. 

J’ai dû endosser mon rôle de conseillère jusqu’au bout. Voyez-vous comme cette compagnie offre une garantie à vie sur ses produits, n’importe  qui peut entrer en contact avec nous pour nous donner un plat acheté en 1978 maintenant brisé. Nous devons le prendre, le retourner à la compagnie, attendre le retour du remplacement, entrer en contact avec la personne pour lui remettre le dit produit… Le tout gratuitement et avec le sourire. 

Bref, une fois mon commerce ouvert, avec mon bébé de moins d’un an et ma toute nouvelle maison, j’en avais plein les bras. J’ai donc cessé toute activité de marketing de réseau. 

Résultat ? J’utilise encore trois de ces plats acquis en 2012 aujourd’hui. L’argent que j’ai fait (moins de 1000$) a servi à payer les brochures, l’ensemble de départ, les frais de déplacements et autres. Aucun profit monétaire au final. J’ai bien aimé leur université marketing.

Ma seconde et plus investie expérience en marketing de réseau

Au printemps 2017, j’allais fermer mon commerce physique et réorienter mon activité. Une amie m’a invité à souper. Elle m’annonça s’être lancée dans une toute nouvelle aventure -la vente d’huiles essentielles via marketing de réseau- qui lui permettrait de remplacer son revenu de cadre au gouvernement en huit mois. Elle avait une valise professionnelle remplie d’huiles essentielles et semblait très convaincue. J’ai pris cette information que j’ai laissée dans un petit tiroir de mon cerveau. En fermant mon commerce physique mais pas mon entreprise proprement dite, je devais avoir un plan B, C et au moins D pour générer des revenus et nourrir la machine. 

Le contact avec une personne riche à plusieurs niveaux

En août, après qu’elle m’ait contactée, je me suis décidée. J’ai débuté une aventure qui m’a énormément appris sur plusieurs plans et, en ce sens, m’a énormément enrichie. La plus grande richesse (qui ne se compte pas en chiffre) a été l’accès à la leader québécoise de la plus grande équipe du Québec pour cette compagnie. Je me suis reconnue en elle notamment  (mais pas exclusivement) parce qu’elle a opéré un commerce de proximité pendant 5 ans qu’elle a fermé également par manque de rentabilité. Elle parle ouvertement de ses difficultés d’alors à son groupe. 

Je lui dois la lecture de livre comme Réfléchissez et devenez riche de Napoléon Hill (Lien), La carrière de 4 ans, ma découverte de Robin Sharma (Lien) et mes premières méditations de groupe. Elle est la toute première personne à m’avoir parlé de pensées limitantes sur l’argent, le succès et l’importance de les renverser. La première vous avez bien lu. Pourtant, j’ai un baccalauréat en travail social et un certificat en intervention jeunesse. Il me semble qu’il s’agit d’un sujet d’étude et d’intervention hautement important ! Rien, Nada. Sans tabou, elle nous a ouvert les portes de sa routine quotidienne, hebdomadaire. De ses rituels de blocs de temps et de l’importance pour un entrepreneur de gérer son temps, de ne pas laisser les autres le gérer à notre place. Et bien plus encore. Apprendre à son contact est, et de loin, la plus grande richesse de mon expérience avec les huiles essentielles. 

L’ouverture à un monde de possibilités ancestrales

Autre richesse, j’ai dû étudier la propriété des plantes, leurs utilisations ancestrales et leur propriété sur nos émotions, notre spiritualité, etc. Quatre ans plus tard, je continue à nourrir ces connaissances et à utiliser quotidiennement ces produits. 

Parlons argent

Au niveau financier maintenant, et bien vous serez peut-être surpris d’apprendre que l’expérience a été financièrement rentable en 2018, 2019 et 2020 alors que j’y investi peu d’effort lors de cette dernière année. Depuis 2018, j’effectue cette activité à titre de travailleuse autonome et les avantages fiscaux à cela en sont la principale cause. En 2017, première moitié d’année d’activité et pour laquelle j’ai investi énormément d’efforts n’a pas été financièrement rentable. J’ai dû acheter de l’inventaire, des brochures, et me déplacer beaucoup. J’ai aussi fait des erreurs de jugement notamment parce que je ne m’étais pas encore débarrassée de certaines pensées limitantes et j’adoptais toujours des mauvais comportements avec l’argent. 

Je dois en toute conscience préciser que l’expérience n’est pas financièrement rentable pour la majorité de ceux qui se lancent en marketing de réseau. Netflix a abordé le sujet dans son documentaire (Lien). Bref, faites vos recherches avant de vous lancer dans toute activité. Le coût d’entrée si bas dans un MLM versus une entreprise traditionnelle peut laisser croire qu’il y a de l’argent facile à faire. Le principe du marketing de réseau est simple à comprendre mais tout sauf facile à appliquer quotidiennement. 

La formation, améliorer ses compétences

La formation de vente de l’entreprise est en béton. La maison mère forme également très bien ses conseillers. J’ai beaucoup appris sur la vente.  Je leur accorde également le mérite d’éduquer financièrement leur conseiller. Un programme entier existe apprenant à se libérer de ses dettes une à une avec un programme en ligne, un groupe de soutien Facebook ainsi qu’un tableau de bord livré gratuitement à la maison. Nous sommes très loin du cliché marketing de réseau : grosse maison, grosse auto, grosse vie. 

Je n’étais pas douée pour les langues. L’anglais était ma matière faible à l’école. J’habite dans un région du Québec où l’anglais est tout simplement inexistant. À l’automne 2017, j’ai participé à mon tout premier défi d’affaires sur une période de huit semaines… exclusivement en anglais ! La dernière semaine, nous devions annoncer nos résultats dans notre groupe privé Facebook par vidéo, ouf ! Et bien je l’ai fait. Je suis sortie de ma zone de confort. Je ne sais pas si tout le monde a compris toutefois. Depuis ce temps, je n’ai cessé de lire en anglais. Je regarde des vidéos de développement personnel tous les jours sur YouTube en anglais. J’en suis rendue aux séries sous-titrées en français et je me débrouille plutôt bien. Comprendre la langue des affaires est une richesse inestimable. 

Dans ma quête du développement personnel, j’ai souvent lu et entendu que l’argent -en cas de manque comme d’abondance- fait ressortir les traits de l’individu. Le plus beau comme le plus laids. Dans la course pour l’abondance et qui sera le plus rapide a atteint tel rang dans l’organisation, j’ai vu de l’égo et du laid. 

Troisième courte expérience avec le marketing de réseau

J’ai très jeune été fascinée par le maquillage, et ce, même si je me maquille de fait très peu. Avec l’expérience marketing de réseau numéro 2 j’ai appris que la peau est le plus grand organe du corps. En ce sens, ce que j’applique dessus entrera dedans. C’est en cherchant des lignes de cosmétiques alternatives que je suis tombée sur mon troisième MLM. J’étais curieuse d’expérimenter le milieu des cosmétiques. Leur formation est ligne est également pertinente. 

J’en reviens au même constat que le MLM numéro 2. Les règles du marketing de réseau ne collent pas à mon moi profond. Ce n’est donc pas une question de produit en mon cas mais une question de modèle d’affaires. Le principal coût en mon cas, outre l’investissement financier, est énergétique. Ce qui n’est pas banal.

Vous désirez en savoir plus sur la manière dont nous enseignons à gérer ses comportements financiers ? Jetez un coup d’œil à notre article Un plan clair en 9 étapes simples (mais pas faciles) vers la paix d’esprit financière ICI.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le marketing de réseau, les richesses qu’il m’a apporté

Le marketing de réseau (Source), la vente multiniveau ou le MLM en anglais (multi level marketing), a parfois mauvaise presse. D’autres le conseillent comme Robert T. K. dans son livre référence père riche père pauvre (Lien) afin d'accroître vos connaissances en...

La paix d’esprit financière : un plan clair en 9 étapes simples (mais pas faciles)

La liberté financière, ce concept vous parle ? Mais par où commencer ? En décembre 2019, je suis tombée sur les réseaux sociaux par hasard sur le contenu de Dave Ramsey. Véritable phénomène en matière de finances personnelles aux États Unis depuis plus de trente ans,...